OpenOffice.org est un projet né le 13 octobre 2000 à l’initiative de Sun Microsystems en vue de produire une suite bureautique libre et gratuite fondée sur StarOffice. Le produit résultant est diffusé sous le même nom et sous plusieurs licences (la LGPL et, jusqu’à la version 2.0 beta 2 incluse, la SISSL), et fonctionne sur plusieurs plates-formes dont Windows, de nombreux Unix : Linux, Solaris, ou Apple Mac OS X. Le but énoncé est d’offrir une alternative à la suite bureautique propriétaire Microsoft Office à laquelle OpenOffice prendra une part de marché significative. Dans le cadre de sa politique de transparence, le format de stockage utilisé par OOo sera dès la version 2.0 conforme au format ouvert OpenDocument, adopté par l’organisme de normalisation OASIS, puis par l’ISO, comme format bureautique de référence. OOo permet également l’export au format PDF. Afin de faciliter l’interopérabilité, OOo permet l’import des formats Microsoft. À partir de la version 3.3.0, le projet original s’est scindé en deux branches distinctes :

  • LibreOffice, soutenu par la fondation The Document Foundation et la communauté d’utilisateurs d’OpenOffice.

  • Oracle OpenOffice qui est devenu peu après Apache OpenOffice, soutenu par la fondation Apache.

 

Star Division, une entreprise allemande fondée au milieu des années 1980 publie les versions successives de sa suite bureautique multiplateforme et multilingue StarOffice, jusqu’à sa version 5.1 en 1999, année de son acquisition par la société Sun Microsystems. Le 19 juin 2000, alors que la version 5.2 est éditée, Sun annonce que le code source sera désormais disponible sous licence GNU General Public Licence et géré par CollabNet. Le projet OpenOffice.org est alors créé en ayant pour but d’héberger le code et les outils nécessaires au développement. Le nom OpenOffice.org désigne l’ensemble du projet, y compris l’application elle-même, qui ne peut s’appeler simplement OpenOffice, nom déjà déposé. Le code source est rendu disponible le 13 octobre 2000 sous GNU LGPL et SISSL, permettant à Sun Microsystems de bâtir les futures versions de sa suite propriétaire StarOffice à compter de la 6.0, sur la base d’OpenOffice.org, à l’instar de la relation entre les logiciels Mozilla et Netscape.

Le projet OpenOffice.org francophone3 est lancé en mode test en avril 2001 et entraîne avec succès une extension alors originale du mode de développement communautaire : les projets « native-lang »4. Une structure hiérarchisée permet aux communautés de développeurs et utilisateurs dans le monde de préparer leurs travaux dans leur langue natale, pour plus de fluidité et d’autonomie; les résultats les plus aboutis sont ensuite avalisés par le projet racine en langue anglaise et intégrés à la version distribuée du logiciel.

À partir de la version 3.0.0, le logiciel est passé de la licence GNU LGPL 2.1 à la licence GNU LGPL 35.

À partir de la version 3.2.1, OpenOffice.org est développé par Oracle, à la suite du rachat de Sun Microsystems par Oracle.

En avril 2011, Oracle annonce son retrait du projet OpenOffice.org. Peu après, Oracle cède le projet à la fondation Apache et OpenOffice.org rejoint l’incubateur de projets Apache.

La dernière version de la suite bureautique publiée sous le nom OpenOffice.org est la 3.3.0 est sortie le 26 janvier 2011. Les versions suivantes ont été publiées sous le nom Apache OpenOffice pour la branche Apache et LibreOffice pour la branche The Document Foundation.

De fait, le projet original s’est scindé en deux branches :

  • La branche Oracle qui a ensuite cédé ses droits et le nom OpenOffice.org à la Fondation Apache. Les membres de la Fondation Apache, ayant souhaité que le mot Apache apparaisse, ont modifié le nom du projet et du produit en Apache OpenOffice ;

  • La branche communautaire soutenue par The Document Foundation qui poursuit la diffusion de la suite bureautique LibreOffice6.